Coupe de la parcelle rue de Habsheim

Un grand nombre de personnes se sont émues de la coupe d’une parcelle boisée rue de Habsheim au pied des collines, parcelle cadastrale BI 75.

Cette parcelle est privée mais le propriétaire nous a prévenus de l’éventuel besoin de devoir couper tous les arbres malades. Nous avons donc diligenté une spécialiste de l’Office National des Forêts (ONF), Mme Faussurier, afin qu’elle effectue préalablement à toute intervention un diagnostic. Celui-ci a révélé que les arbres de la parcelle étaient bien malades.

Voici ce que dit son diagnostic de février 2021 : « Plusieurs foyers de maladie sont présents au sein du peuplement, avec de nombreux arbres secs et dépérissant. » Elle rajoute : « le facteur d’élancement des tiges indique que les tiges sont devenues instables, en cas d’aléas climatiques. » Mais plus grave encore la maladie de la suie a été diagnostiquée : « Les arbres encore verts présentent des exsudations colorées sur les écorces (indice de présence de colonies bactériennes lignicoles ou de maladie de la suie). »

Cette maladie est favorisée par les fortes chaleurs et touche particulièrement les zones où l’érable sycomore est présent. Elle cause une mort rapide de l’arbre (2 ans) avec le craquellement de l’écorce. « La sporée du champignon peut être responsable d’affections pulmonaires sur l’Homme. »

Mme Faussurier de l’ONF conclue : « Le dépérissement est très avancé et inéluctable sur l’ensemble du peuplement. L’abattage est recommandé en raison des risques de rupture et de basculement », précisément dans ce secteur qui jouxte un chemin rural particulièrement fréquenté …

Ce n’est jamais de gaîté de cœur que nous abattons des arbres mais notre devoir est de protéger la population. Cet évènement nous inspire à communiquer auprès des propriétaires privés de parcelles forestières sur l’intérêt d’une vigilance accrue du fait du changement climatique qui affaiblit les arbres.

Le propriétaire de cette parcelle, conscient des enjeux, va se rapprocher de l’ONF pour le choix des nouvelles essences qu’il s’est engagé à replanter.

Soyons optimistes ! Avec la bonne volonté de tous nous protègerons nos espaces naturels et nous en créerons de nouveaux !

Télécharger l'avis sur la parcelle Qu'est-ce que la suie d'érable
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×