Passage des flamboyances, une fresque participative

« Passage des flamboyances » :  une aventure citoyenne.

Dans le quartier de la zone industrielle Est de Riedisheim, il s’en passe des choses depuis l’automne dernier. Ne supportant plus un mur régulièrement tagué situé à l’arrière de la carrosserie Frey et longeant le chemin piétonnier qui conduit à l’arrêt de bus Saint Ursule, les habitants ont décidé de faire quelque chose ensemble pour embellir le quartier.

Le début du projet 

Monsieur Frey ayant donné son accord, ils ont lancé l’idée lors d’une réunion de Démocratie Participative de la zone Canal, puis ont contacté Catherine Koenig, directrice de l’association de l’Art à l’œuvre dont les locaux se trouvent dans la cour en face du mur. Celle-ci, médiatrice culturelle, leur a proposé de contacter Jamel Béribèche, artiste d’art contemporain qui œuvre dans l’art urbain et qui vit entre New York où il est représenté par une galerie et Mulhouse Bourtzwiller où il a ses attaches familiales. Tous deux ont été enthousiasmés par le projet et ont élaboré un programme culturel permettant aux jeunes du collège Gambetta et du centre Educatif de La Ferme de réaliser ensemble la peinture du mur.

Les premières créations

Les actions se sont déroulées en plusieurs temps. En février, mars, Catherine Koenig est intervenue au collège Gambetta et au Centre Éducatif La Ferme en proposant des conférences-ateliers de médiation sur trois thèmes, art moderne et nature, Jackson Pollock et l’expressionnisme abstrait et enfin les grandes figures du street art. Puis Jamel Béribèche a proposé des workshops sur le thème du driping, des collages, des pochoirs. Les adolescents ont préparé plusieurs propositions qui ont permis à l’artiste de présenter des maquettes aux initiateurs du projet.

La création de la fresque participative

Les agents municipaux ont rénové le mur afin que le 20 mai, lors de la Journée Citoyenne 2017, le mur puisse être peint de la première couche par une quinzaine de bénévoles sous la direction attentive de Jamel Béribèche et de Catherine Koenig.
Depuis cette date, plusieurs soirs par semaine, c’était atelier peinture derrière le mur.
Jaune – Rouge – Bleu, les couleurs irradient, se fondent, jaillissent, se déploient, s’enroulent et se déroulent sur les 40 mètre de long de la surface. Des langues de couleurs bleues et rouges explosent sur le fond jaune. C’est vivant, incandescent, flamboyant. Chacun met la main à la pâte, les collégiens, les professeurs, les adolescents de La Ferme, les membres de l’Art à l’œuvre, les passants, les habitants du quartier. Chacun apporte sa touche avec une joie partagée.
L’œuvre a été inaugurée le dimanche 9 juillet 2017. La cérémonie a été précédée d’un  jeu du musée imaginaire proposé par l’association de l’Art à l’œuvre.

Cette inauguration fut également l’occasion de remercier les financeurs et sponsors du projet, qui ont contribué à sa réalisation : le Conseil Départemental du Haut-Rhin, Super U Riedisheim et l’entreprise Batichoc.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×